Photographie : Cueillir la lumière

06 novembre 2014
0 Commentaire(s)
Carole Musialek

Carole Musialek

Une célébration des paysages des Territoires
 

C'est à une célébration des paysages d'ici que nous convient Carole Musialek et Patrick Poisson, le samedi 8 novembre à la maison Laurent-Leroux.
« Les Territoires du Nord-Ouest, s'enthousiasme Carole Musialek, sont un endroit fascinant pour la photographie. Beaucoup le disent. La lumière change constamment, mais elle toujours magnifique, quelle que soit la saison, et nous avons ces couchers de soleil qui n'en finissent plus. Et puis il y aussi tous les paysages, les cours d'eau, les routes de glace, les maisons bateaux... »
Enseignant à Hay River et animateur à Radio Taïga, Patrick Poisson se fait plus prosaïque sur sa participation à Tandem ténois - de la rivière au Foin à l'océan Arctique. Là où il se trouve, résume-t-il, là se trouve l'inspiration. Dans le cas de l'exposition, le « là » en question sera Hay River, mais aussi Terre-Neuve, réunis par l'amour des contrastes et des couleurs riches, des couchers et des levers de soleil. L'animateur de Puisque tu m'appelles Poissanto concède également une prédilection pour la photographie en noir et blanc, mais cette part de sa production ne sera vraisemblablement pas dévoilée à Yellowknife, où il exposera pour la première fois.

Reconnaissance
Carole Musialek a grandi dans une famille où la photographie était un passe-temps courant, et parfois même un revenu d'appoint. Elle-même en a pour ainsi dire toujours fait. Elle utilise encore occasionnellement un appareil reflex avec pellicule. « Jouer avec le temps d'exposition du film, rembobiner, tout ça, j'adore », dit-elle. Ce qu'elle aime moins, par contre, c'est passer des heures à retoucher les photographies avec des logiciels, par purisme, un peu, mais peut-être aussi par affinité naturelle avec le plaisir et le défi d'être dehors au bon moment et de reproduire le plus fidèlement possible la beauté d'un instant, l'exquis d'un cadrage.
Le talent de Carole Musialek est de plus en plus reconnu. Elle a, entre autres, remporté le Grand Prix de la ville de Yellowknife 2013; ses œuvres ont été sélectionnées dans les calendriers 2014 et 2015 de la section TNO de la Société pour la nature et les parcs du Canada et elle fait la couverture du numéro de septembre du magazine Edge. Le NACC consacrera une exposition à Carole Musialek en juin 2015; en attendant, on peut savourer, sur Internet, sa page Flickr, qui offre beaucoup à voir.
Le vernissage de Tandem ténois aura lieu le 8 novembre à 18 h. Yves Lécuyer y fera un spectacle pour l'occasion. L'exposition se poursuivra jusqu'au 8 décembre.