Inauguration officielle des locaux de l’AFCHR : Coupé de ruban à Hay River

10 novembre 2016
Finno Célestin et Sheilany Bouchard détiennent les deux parties du ruban qui a été coupé. (Gracieuseté AFCHR)

Finno Célestin et Sheilany Bouchard détiennent les deux parties du ruban qui a été coupé. (Gracieuseté AFCHR)

Une quinzaine de personnes se sont rassemblées lors de l’inauguration des locaux de l’Association franco-culturelle de Hay River (AFCHR), le samedi 5 novembre, devancée afin de concorder avec la semaine nationale de l’immigration francophone.

Parmi les nouveaux membres, on compte une famille de la Côte d’Ivoire, nouvellement arrivée d’Edmonton. « Ils étaient heureux d’apprendre qu’une association offrait des activités et de sentir [l’esprit de] communauté francophone », raconte Louis-Nicolas Dolbec, agent de développement à l’AFCHR.

Un jeune homme de France, Nicolas Laissy, s’est lui aussi joint à l’inauguration, accompagné de Catherine Matte. Cette dernière et Jimmy Thomson ont été les gagnants des chèques cadeaux valides chez les commerçants locaux.

Vers 17 h 30, la présidente de l’AFCHR, Édith Vachon-Raymond, a coupé le ruban rouge pour officialiser l’inauguration des locaux, en direct sur Facebook. L’espace sera le bureau de l’agent de développement de l’association, mais aussi l’endroit où se tiendront certaines de leurs activités, dont les déjeuners bricolages qui commenceront bientôt. « On veut aussi faire des activités de jeux de société et éventuellement, avoir une télévision ou un projecteur pour faire des soirées cinéma », déclare M. Dolbec.

Il ajoute, en lien avec les besoins de la communauté de Hay River : « Il y a une forte demande des membres de la communauté pour des cours de français, souvent les parents des enfants qui vont à l’école Boréale aimeraient offrir un meilleur [soutien] à leurs enfants dans leurs devoirs ». Il aimerait donc mettre ces cours de français sur pied bientôt.
Différents articles à effigie franco-ténoise, cartes de souhaits en français — probablement le seul endroit à Hay River où il est possible d’en trouver, selon M. Dolbec — et sirop d’érable seront en vente aux locaux de l’AFCHR. Des livres et DVD en français seront également disponibles pour consultation. Les heures d’ouverture seront annoncées sous peu.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.