Les négociations débuteront bientôt : Convention collective des fonctionnaires

07 janvier 2000
0 Commentaire(s)
Alors que le gouvernement en a déjà plein les bras dans sa négociation avec les enseignants travaillant à l’extérieur de Yellowknife (article ci-dessus), voilà que le Syndicat des travailleurs et travailleuses du Nord (STTN) annonce au gouvernement son intention de débuter les négociations. Le 4 janvier dernier, le STTN, représentant les employés de la fonction publique, a fait parvenir au GTNO un avis de négociation. Selon la Loi sur la fonction publique, les parties doivent maintenant se rencontrer dans les soixante jours suivant la date de l’avis afin de commencer les négociations pour le renouvellement de la convention collective ou pour s’entendre sur une date ultérieure. La convention vient à échéance le 31 mars. De plus, la Loi prévoit également que les parties doivent négocier une entente sur les services essentiels afin d’identifier les employés qui seront tenus de travailler dans l’éventualité d’une grève. « J’aimerais que les deux parties commencent les négociations aussitôt que possible » a indiqué la présidente du STTN, Georgina Rolt-Kaiser. Le syndicat s’est dit conscient de la dure réalité économique mais est confiant qu’en travaillant ensemble, l’employeur et le syndicat pourront parvenir à une entente qui reconnaisse la juste valeur de la fonction publique.