Signature d'une entente : Conseil tribal des Dogribs

03 septembre 1999
0 Commentaire(s)
Une première entente de principe portant à la fois sur une revendication territoirale et sur l'autonomie gouvernementale dans les T.N.-O. a été entérinée le 9 août dernier lors de l'Assemblée annuelle des Dogribs à Gameti (Rae Lakes). Cette entente a été conclue entre la Première nation des Dogribs, le gouvernement du Canada et le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest.

Si cette entente de principe reçoit aussi l'approbation des instances supérieures, des négociations seront engagées afin de conclure une entente définitive.

" L'entente de principe constitue un événement marquant; elle représente la réalisation d'une résolution votée par l'assemblée générale des Dogribs en 1992 ", a indiqué John Zoe, négociateur en chef du Conseil tribal des Dogribs du Traité n° 11.

Aux termes de l'entente, le gouvernement de la Première nation des Dogribs serait propriétaire d'un terrain d'une superficie de 39 000 km2, y compris les ressources souterraines. L'entente couvre environ 3000 Dogribs. Il recevrait la somme de 90 millions de dollars versée sur une période de 15 ans, en plus d'une part des redevances annuelles perçues par le Canada pour l'exploitation des ressources de la vallée du Mackenzie.

De plus, le gouvernement dogrib aurait un vaste éventail de pouvoirs législatifs sur les terres et collaborerait avec le gouvernement territorial dans certains domaines.