Beaucoup d'activités en perspective : Conseil d'administration de la FFT

12 février 1999
0 Commentaire(s)
En plus des rapports habituels, les représentants des communautés francophones de l'ouest des Territoires ont accepté les différentes programmations des organismes francophones.

Réunis en conseil d'administration de la Fédération Franco-TéNOise (FFT) les 6 et 7 février derniers, les représentants des communautés francophones de l'ouest des Territoires ont adopté les programmations 1999-2000 des organismes francophones. Plusieurs priorités se dégagent des différentes programmations.

En raison des orientations générales adoptées lors de l'Assemblée générale de la FFT l'automne passé, la Fédération ne propose pas cette année d'activités de nature culturelle. Son rôle, tel que défini par sa programmation de fonctionnement, se cantonne à la gestion des enveloppes de subventions, à la représentation politique et au développement communautaire. La FFT s'est vue garantir un peu moins de 74 000 $ pour son projet de service aux membres qui vise principalement à apporter son soutien aux différentes associations dans l'actualisation de leur programmation respective. De plus, des projets spécifiques permettront à la Fédération de continuer les démarches pour la pleine reconnaissance des droits scolaires, d'entreprendre l'organisation des régions dépourvues d'association et de poursuivre le réseautage informatique des associations francophones.

Les associations locales ont aussi établi leurs priorités pour la programmation de l'an prochain bien que, comme le soulignait la présidente de la Garderie Plein Soleil, chacun des projets soumis constitue souvent des priorités numéro 1 et que le reste n'est qu'une question de présentation.

La priorité à Hay River sera encore une fois le dossier de francisation préscolaire. Ce projet obtiendra un financement de 8 000 $. Ce sont cependant les activités socio-culturelles qui obtiennent la large part des subventions de cette communauté alors que 22 000 $ y sont affectés.

Il s'agit un peu de la même histoire à Fort Smith alors que le projet des samedis jeunesse y est inscrit comme la priorité numéro 1 (6 000 $) mais que c'est le secteur des activités socio-culturelles qui reçoit la part du lion dans ces projets de financement avec un peu moins de 18 000 $.

Il deviendra possible aux associations de Hay River et Fort Smith, en raison de la programmation adoptée, de se munir d'un agent pour appuyer leur développement en 1999-2000.

C'est en raison de la faiblesse de la communauté de Yellow-knife en matière de coordination entre les associations que le terme de «concertation» est devenu le mot d'ordre de la fin de semaine. Non seulement certains des projets soumis par les associations de Yellowknife étaient de même nature mais on notait aussi que le niveau total des subventions demandées ne respectait pas le niveau accordé à la communauté.

À l'Association franco-culturelle de Yellowknife, la priorité est accordée à la radio communautaire mais encore ici, ce sont les activités socio-culturelles qui dominent au niveau du financement avec une enveloppe totale de 45 000 $, ce qui inclut le financement pour la troupe de théâtre amateur.

L'Association des parents de Yellowknife recevra pour sa part plus de 39 000 $ pour appuyer ses projets de développement dont 24 000 $ serviront pour appuyer le développement de l'école Allain St-Cyr en cette année d'emménagement dans leur nouveau bâtiment.

La Garderie Plein Soleil verra son budget total augmenter d'environ 27 000 $ pour l'exercice financier 1999-2000, passant de 35 000 $ à 62 000 $.

Là aussi, 13 000 $ concernent des projets liés à leur installation dans les bâtiments de l'école Allain St-Cyr.

Finalement, L'Aquilon recevra un appui financier pour terminer son repositionnement face à la division des Territoires grâce à une enveloppe de développement d'environ 23 000 $ notamment pour sa recherche de pigistes en région, une phase II à sa campagne d'abonnement de 1998 et l'embauche d'un employé temporaire pour appuyer le développement des revenus publicitaires.

En fin de rencontre, les membres du conseil d'administration de la FFT ont abordé la tenue du Forum sur les services en français qui se tiendra les 3, 4 et 5 mars prochains à Yellow-knife.

La Fédération Franco-TéNOise espère que cette rencontre réunissant décideurs, experts et simples citoyens pourra servir à orienter l'action des gouvernements et des regroupements francophones en matière de services en français dans le Nord.