Diane à l'école : Concilier l’art et l‘histoire

18 juin 2015
0 Commentaire(s)
Une création en évolution à l'aide de feutre et de retailles.(Photo Noémie Bérubé)

Une création en évolution à l'aide de feutre et de retailles.(Photo Noémie Bérubé)

L’instant de deux heures, les élèves de l’école Allain St-Cyr ont pu bricoler à la manière dénée.

Les 9 et 10 juin, en collaboration avec l’artiste francophone Diane Boudreau, les élèves se sont amusés à reproduire des objets ou des utilités quotidiennes du peuple déné.
L’enseignant de 5 et 6e année, Michel Bilodeau, soutient que ces périodes d’art plastique ont été consacrées à l’art autochtone suite aux activités du programme en lien avec les Autochtones.
Avant de commencer les bricolages, Diane Boudreau s’assure de renseigner les élèves sur l’histoire et l’usage que font les Autochtones de ces objets pour qu’ils comprennent bien leur rôle. Pour ce faire, elle se rend au musée pour emprunter des artéfacts au ministère de l’Éducation.
Diane Boudreau tient à mentionner qu’elle ne fait pas partie des Premières Nations, mais que son expérience dans de nombreux festival en leurs présences lui offre l’expertise afin de pouvoir donner des ateliers.
« J’aime ça et j’apprends beaucoup en donnant des ateliers. C’est toujours surprenant-ce qui sort comme projet et en même temps, je suis contente que l’école engage des artistes pour donner des ateliers occasionnellement », souligne-t-elle.
Différents projets pour tous
Toutes les classes visitées par Diane Boudreau n’avaient pas le même objectif à réaliser vu leurs différentes habiletés.
Les petits de la maternelle ont créés des mocassins. La classe de 1ère année à reçu la mission de produire une murale de petits fruits, tandis le groupe de 2 et 3e année ont confectionnés, des mitaines et mocassins accompagnés de peau de lapin. Des colliers et bracelets étaient au menu de la classe de 4e année et la création de traîneaux de chiens avec des retailles de feutre a été confiée au groupe de 5 et 6e année. Ces derniers ont même eu la possibilité de concevoir des personnages pêchant sur la glace puisque l’atelier d’art de Mme Boudreau avait également présenté l’an dernier.
Clara Bilodeau, élève de 5e année explique le projet que Mme Boudreau leur a proposé :
« Au début, il fallait tracer les chiens et les modèles et après il fallait les découper et on les a collé. »
Les jeunes ont bien aimé leur expérience. Jacob Ives, 6e année, raconte ce qu’il a préféré : « J’ai adoré, ce que j’ai préféré c’est découper. »
De son côté, le jeune Alexis Démétré, 5e année, est content du résultat final et l’accrochera dans sa chambre.
Diane Boudreau a laissé savoir que son atelier d’art situé à Yellowknife sera ouvert cet été, mais seulement à compter du mois d’août. Entre temps, elle animera des classes dans les collectivités des TNO, notamment à Jean Marie River, Nahanni Butte et participera au festival Open Sky de Fort Simpson.