Comment se préparer à La Grande faucheuse : Concertation intergénérationnelle

25 février 2000
0 Commentaire(s)
Elle est notre maîtresse à tous, et nous la côtoyions parfois. Certains ont flirté avec elle ouvertement, mais rare sont ceux et celles qui ont franchi la clôture, pour ensuite rentrer au bercail. Il s'agit de la mort, bien sûr, et de ses conséquences sur les humains éphémères que nous sommes. La mort s'accorde avec la vieillesse dans l'imaginaire collectif. S'il est vrai que les années qui passent nous rapprochent de la Grande faucheuse, on peut aller à sa rencontre dans différents états d'esprits.

Plusieurs déterminants influencent notre qualité de vie en vieillissant. Afin de sensibiliser tous les jeunes (y compris les jeunes de coeur) sur l'importance de vieillir en santé, plusieurs concertations intergénérationnelles se déroulent dans certaines régions urbaines et rurales du Canada au cours des semaines à venir. Elles sont organisées par l'Assemblée des aînées et aînés francophones du Canada et visent à réunir des jeunes de 15 à 25 ans, des adultes de 45 à 55 ans et des personnes âgées de 65 à 75 ans, afin de discuter des 12 déterminants de la santé identifiés par Santé Canada, et de leur importance pour assurer une meilleure qualité de vie au fils du temps.

Ces facteurs déterminants sont : le revenu, la situation sociale, les réseaux de soutien, le niveau d'instruction, l'emploi, les conditions de travail, l'environnement social et physique, les habitudes de vie, les compétences d'adaptation personnelles, le développement sain durant l'enfance, la culture, les services de santé, le sexe et le patrimoine biologique et génétique. Les organisateurs de l'événement espèrent ainsi créer une trousse d'outils de travail pour mettre en place des services à la population en général et des comités régionaux et provinciaux sur les déterminants.

La réunion aux T.N.-O. aura lieu le dimanche 20 février à 9 h, à l'hôtel Explorer.