Performance poétique et contemporaine : Cigales et fourmis sur les planches

La cigale et la fourmi, spectacle présenté samedi le 15 octobre par l'AFCY. (photo: gracieuseté de Sursaut)

La cigale et la fourmi, spectacle présenté samedi le 15 octobre par l'AFCY. (photo: gracieuseté de Sursaut)

Présentée par l’Association franco-culturelle de Yellowknife (AFCY), la compagnie de danse Sursaut fera vibrer la fable de La Fontaine La cigale et la fourmi, le samedi 15 octobre, à 19 h 30, sur la scène du Northern Arts & Cultural Centre (NACC).

Une représentation née d’une femme qui vit dans la nature. « J’ai un mode de vie de campagne et je voulais mettre à l’honneur deux métiers qui sont très importants dans notre monde, mais qui ne sont pas très reconnus : celui de l’agriculteur, qui fait pousser la nourriture, et de l’artiste, qui [crée] la nourriture pour l’esprit », raconte Francine Châteauvert, directrice artistique et générale de la compagnie de danse Sursaut.
« Dans la fable de La Fontaine, la fourmi dit à la cigale : “tu n’as rien fait de l’été, tu n’as que chanté.” Ce n’est pas vrai. Chanter, c’est un métier. Et le rôle de l’art, c’est de supporter les gens dans leur vie, parfois très ingrate et pas toujours facile. Comme on doit nourrir le corps, on doit nourrir l’esprit », poursuit-elle.
Sur scène, cinq fourmis paysannes et deux cigales artistes représenteront ces métiers ardus sous la forme d’une œuvre poétique et contemporaine dansée, pour les jeunes et les familles.
Madame Châteauvert souligne l’importance de rejoindre le jeune public, non pas pour les éduquer, mais plutôt parce que « les enfants ont besoin d’être entourés de beauté. C’est important pour [eux] aussi. Ce n’est pas un rôle pédagogique. Les jeunes ont besoin d’être touchés par l’art [dans leur développement]. »

Tournée internationale
De passage pour la troisième fois à Yellowknife, la compagnie de danse originaire de Sherbrooke est de retour d’une tournée de six semaines en Chine. « On a fait beaucoup de route. On a traversé le pays du nord au sud, de l’est au centre, pour un total de 13 villes. Le spectacle a été bien reçu. La danse contemporaine pour la jeunesse et la famille, c’est assez nouveau et peu connu, alors les gens sont surpris, attentifs », commente la directrice au sujet de cette récente tournée à l’étranger.

Ateliers de danse
En collaboration avec le Yellowknife Dance Collective, l’AFCY invite le public à participer à des ateliers de danse animés par Sursaut, le vendredi 14 octobre, de 20 h à 21 h pour les débutants, et de 20 h à 21 h 30 pour les plus avancés, aux studios de Bella Dance Academy. « Ce sera un cours de danse contemporaine avec des extraits de chorégraphies du spectacle de La cigale et la fourmi », annonce la directrice artistique et générale de Sursaut. Des ateliers seront également proposés aux classes de la prématernelle au secondaire de l’école Allain St-Cyr, ce vendredi, afin d’explorer le potentiel créatif qui sommeille en chaque être humain.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.