Fête du Canada : Camping Royale en vedette lors de la fête du Canada

Deux monarques utilisant des tentes roses pour simuler une poursuite équestre. C'est ce brin d'extravagance que la troupe Corpus a présenté avec son spectacle Camping Royale. 
(Crédit photo : Maxence Jaillet)

Deux monarques utilisant des tentes roses pour simuler une poursuite équestre. C'est ce brin d'extravagance que la troupe Corpus a présenté avec son spectacle Camping Royale. (Crédit photo : Maxence Jaillet)

L’Association franco-culturelle de Yellowknife collabore avec la ville de Yellowknife pour présenter un volet francophone lors de la fête du Canada.

C’est la pièce Camping Royale qui a servi de numéro d’ouverture et de fermeture pour le volet francophone des célébrations de la fête du Canada, jouant une fois à midi et une seconde fois à 15 h 30. Cette pièce a mis en vedette seulement trois acteurs sur scène — deux reines et un valet. C’est ce dernier qui plante le décor pour s’effacer par la suite, tout en restant omniprésent pour répondre à ces majestés capricieuses. La pièce joue sur les péripéties des deux monarques faisant du camping. La pièce tourne autour d’un jeu de mots visuel : de flamboyantes tentes sont tantôt les robes de ses reines invoquant l’époque baroque, tantôt leurs montures les faisant cavaler et se confronter en duel. L’humour de la pièce tourne sur ce jeu entre le moderne et le passé, l’incongruité des reines en train de faire du camping. David Danzon, le directeur artistique de Corpus, la compagnie qui a produit la pièce, compare les personnages à « Marie-Antoinette qui c’est fait construire une ferme pour jouer à la paysanne ».
Corpus est une compagnie de théâtre de Toronto co-fondée en 1997 par David Danzon et Sylvie Bouchard. Corpus est connu pour ses actes théâtraux précis et son humour surréaliste, présentant une combinaison unique du mouvement de la danse et l’image du théâtre. Corpus à produit près de 1500 performances à travers le Canada et le monde. La nature plus physique et visuelle a permis au groupe de rejoindre un public international.
« Ça change de ce qu’on fait à l’habitude, c’est super visuel du coup c’est très accessible à un public multiculturel », selon Pascaline Gréau, directrice générale de l’AFCY. Christina Pauzé, qui était spectatrice, s’est avouée agréablement surprise par le spectacle : « Je m’attendais à du théâtre conventionnel, mais c’était en fait plus près du théâtre d’objets. Il y avait peu de paroles, presque mimées, mais beaucoup d’interaction avec le public. C’était très familial et tout le monde pouvait embarquer. »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.