Association franco-culturelle de Yellowknife : C’est maintenant le temps de s'exprimer

18 juillet 2013
0 Commentaire(s)

La période de mise en candidature pour élire le ou la bénévole francophone des dernières 30 années dans six catégories différentes est maintenant ouverte.

 

« C’est grâce à eux que l’on arrive à survivre et à être ce que l’on est maintenant », reconnaît Pascaline Gréau, la directrice de l’Association franco-culturelle de Yellowknife (AFCY ) qui organise un gala dédié aux bénévoles francophones, le 16 novembre prochain. Lors de cette soirée, six personnes seront déclarées bénévoles émérites pour leur implication dans la communauté.

Temps de remercier
Madame Gréau voit désormais l’occasion de remercier ces personnes et c’est ce qui explique que pendant l’an 2013, un des projets réalisés par l’AFCY porte sur les bénévoles. Ces derniers étant présents dans toute la communauté francophone et ailleurs. « Le but de ce gala est de remercier des personnes phares depuis les 30 dernières années de la communauté francophone de Yellowknife », pour faire connaître tous ceux qui ont fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui.

Appel à la population
Pour l’occasion, l’Association franco-culturelle de Yellowknife lance un appel aux gens pour procéder à la nomination des récipiendaires. Madame Gréau justifie sa déclaration par le fait que l’Association ne connait pas tout le monde et se défend en soulignant que ce n’est pas à elle concrètement de le faire. « C’est à vous de nous dire qui récompenser! », lance-t-elle.
À cet effet, un formulaire est en ligne sur le site de l’Association (afcy.info). Vous pouvez aussi tout simplement remplir un formulaire dans les bureaux de l’organisme ou découper celui ajouté aux pages de L’Aquilon de cette semaine.

Comment faire
La procédure est bien expliquée sur la feuille conçue à la nomination de ces francophones qui ont aidé et qui aident à la vie active de leur milieu en langue minoritaire. Alors, un citoyen peut nommer autant de personnes qu’il le désire. Toutefois, un bref texte doit accompagner chaque mise en candidature, qui décrit la raison de la proposition de ce nom, car par la suite, l’AFCY se servira des explications pour choisir les gens. La responsable affirme : « Tu peux soumettre une seule fois une personne, mais tu peux soumettre autant de personnes que tu veux dans la même catégorie ou pas, selon ». Il est également possible de soumettre sa propre candidature pour courir la chance de remporter un prix confectionné par un artiste local et de recevoir un court éloge pour sa ou ses bonnes actions. De plus, les gagnants seront invités à participer à une émission spéciale sur les ondes de la Radio Taïga animée par des jeunes d’écoles de la ville.

Six catégories sont en jeu soient : Famille et éducation, Action sociale, Jeunesse, Art et culture, Gouvernance et politique ainsi que Sports et loisirs.
Par exemple, une personne peut choisir de nommer seulement une personne dans une seule de ces catégories et de ne nommer personne pour les autres.
Cependant, il est à noter que le jury ne fondera pas forcément son choix sur le nombre de propositions d’une personne, mais bien sur la qualité du texte de justification.

Aussi, il peut s’agir de quelqu’un ayant déjà vécu à Yellowknife ou qui vit actuellement à l’extérieur de la ville, qui a déjà agi ou qui continue d’agir de manière bénévole pour la population francophone de la capitale des Territoires du Nord-Ouest. La personne nommée peut également être un individu de Yellowknife qui fait une action sociale pour un personne ou d’autres gens à l’extérieur des TNO. « Soit que cela part de la communauté, soit cela revient à la communauté », a renchéri Pascaline Gréau.

Elle suggère aux gens de soumettre des noms mêmes s’ils ne résident à Yellowknife, puisque c’est l’historique des 30 dernières années que l’on veut célébrer par cet événement d’envergure : «Moi, je n’étais pas là, mais il y a des gens qui y étaient avant moi. »
Toutefois, elle demande de faire la différence entre le bénévolat et le travail.

La période de mise en candidature s’échelonne jusqu’au 30 septembre prochain.

Activités entourant le bénévolat
Également, pendant quelques mois, diverses activités sont proposées et serviront lors de la cérémonie de récompenses. Cela a été le cas au courant des dernières semaines. De fait, une fresque massive créée par l’artiste Diane Boudreau, mais inspirée par des francophones et aidée de francophones, a vu le jour. Évidemment, le concept de celle-ci est relié au temps qu’offrent gratuitement des gens à des œuvres, des causes, des projets importants à leurs yeux. La finale ne sera dévoilée que le 16 novembre prochain.
Aussi, un projet de vidéoclip est en branle pour rendre hommage aux bénévoles et une chanson sera composée spécialement pour eux, mais pas nécessairement pour les récipiendaires.

Gala
Le gala est organisé en partenariat avec le Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest et ses nombreux collaborateurs, soit le Collège nordique francophone, Radio Taïga, le journal L’Aquilon, l'APADY et la Fédération franco-ténoise.

Tout le monde est invité à assister à la soirée du 16 novembre. Des billets seront en vente sous peu à cet effet.