C’est la saison de la grippe !

07 novembre 2003
0 Commentaire(s)
Les gens se surveillent du coin de l’œil. Certains feront même tout pour éviter un vieil ami. Un climat de méfiance s’installe partout : dans les bureaux, les écoles, les garderies… et même à la maison. La raison ? On veut éviter à tout prix d’attraper la grippe !

Un autre excellent moyen d’éviter d’avoir à traverser quelques jours d’enfer est la vaccination. Chaque année, des cliniques de vaccination sont offertes par le service de santé publique du conseil de santé et services sociaux de Yellowknife. Cette année ne fait pas exception. D’autant plus que des cas d’influenza de type A ont déjà été détectés à Fort Smith, Yellowknife, Hay River et Tuktuyaktuk.

« On demande à ce que les gens qui ont des maladies chroniques ou ceux qui sont institutionnalisés soient traités en priorité », explique le Dr André Corriveau, médecin hygiéniste en chef au ministère de la Santé et des Services sociaux des Territoires du Nord-Ouest. Ce dernier indique que le virus de la grippe, l’influenza, peut causer des complications pour les personnes âgées ou les gens atteints de maladies chroniques telles que les maladies du cœur, les problèmes pulmonaires, le diabète ou l’asthme. « Ces gens risquent d’avoir des complications plus sévères. Ils peuvent même être hospitalisés et ça peut même être un facteur qui influence le risque de décès », d’ajouter le médecin.

André Corriveau explique que le virus de la grippe peut être plus ou moins virulent d’une année à l’autre. Cette année, cependant, on s’attend à ce que ce soit similaire à la saison 2002-2003. « Il y a toujours plus d’une souche qui circule, mais il y en a toujours une qui a tendance à dominer à un certain moment de l’année. Ces temps-ci, on retrouve le type A, qui était présent l’an dernier et qui refait surface un peu plus tôt cette année ».

L’influenza de type A fait partie des virus contre lesquels les vaccins contre la grippe peuvent vous immuniser. Tout au cours du mois de novembre, des cliniques auront lieu à Yellowknife et dans les autres communautés ténoises. À Yellowknife, par exemple, des cliniques auront lieu le 5 novembre (au poste de pompiers), le 7 novembre (pour les aînés, au centre Baker), le 14 novembre (au Centre Square Mall), le 19 novembre (à l’Unité de soins publics), le 21 novembre (au Centre Square Mall) et le 28 novembre (à l’Unité de santé publique). Pour les autres communautés, il suffit de s’informer au service local de soins de santé.

Le Dr Corriveau admet cependant qu’il y a un peu de vrai dans l’expression qui veut qu’une grippe non traitée dure une semaine, alors qu’une grippe traitée dure sept jours. « Il y a un brin de vérité là-dedans. On retrouve, sur le marché, des médicaments anti-viraux qui sont assez dispendieux et les recherches démontrent qu’on peut diminuer la durée de la grippe d’environ 24 heures grâce à eux. Ça dépend donc si vos 24 heures en valent la peine ou non », dit-il, ajoutant qu’une prescription est nécessaire pour se les procurer.

Si vous attrapez la grippe et que vous décidez de ne pas vous procurer les médicaments en question, le Dr Corriveau rappelle qu’il faut d’abord et avant tout contrôler la fièvre, avec des Tylenol ou des Aspirine. « Il faut prendre beaucoup de repos et ne pas s’exposer aux extrêmes de chaud et de froid, puisque votre thermostat corporel ne fonctionne pas aussi bien. Tout stress additionnel est un facteur qui contribue à augmenter la gravité de votre grippe », dit le médecin, qui rappelle aussi que se laver les mains très régulièrement est le meilleur moyen de prévenir la contagion.