« Un budget sensiblement agressif et ambitieux » Joe Handley, ministre des Finances. : Budget 2001-2002 du GTNO

23 février 2001
0 Commentaire(s)
Le déficit de fonctionnement de 13 millions de dollars prévu l'an dernier par le gouvernement territorial s'est transformé en un surplus de fonctionnement de l'ordre de 23 millions. Cette somme provient, en partie, d'une augmentation des transferts provenant du gouvernement fédéral. « Nous avons profité d'une augmentation [unique] des recouvrements de l'impôt sur les sociétés », a affirmé Joe Handley.

La stratégie fiscale du GTNO repose sur l'accélération du processus de dévolution des pouvoirs du gouvernement fédéral vers le gouvernement territorial. « D'ici un an, nous espérons obtenir une entente de partage des ressources et des revenus avec le gouvernement fédéral », a déclaré le ministre des Finances, qui doit rencontrer le ministre des Finances du gouvernement du Canada, Paul Martin, en mars prochain. Joe Handley souhaite augmenter la capacité d'emprunt du GTNO, qui est de 300 millions de dollars actuellement.

« Nous devons investir sans tarder dans nos infrastructures, sinon nous ne pourrons aller de l'avant [en termes de développement économique] », a souligné le ministre Handley. Un investissement de 100 millions de dollars est donc prévu pour améliorer les infrastructures routières déjà existantes. La route entre Fort Smith et Hay River sera pavée d'ici quatre ans. Cependant, le ministre ne prévoit pas la construction de nouvelles routes.

Péage

Afin d'assurer en partie le financement de ces travaux, Joe Handley compte introduire un système à péage pour les camionneurs. Questionné à propos des conséquences de cette mesure pour les consommateurs, le ministre admet que les coûts additionnels auront une influence sur le prix des biens. Joe Handley prévoit toutefois hausser le crédit d'impôt pour les résidents du Nord.

Un rabais ponctuel [un versement unique] de 320 dollars sera versé aux ménages admissibles qui achètent directement de l'huile à chauffage. Quant aux locataires admissibles, ils recevront un montant de 150 $ par foyer. Le rabais est accordé selon les revenus d'emploi.

Les plus gros investissements se feront dans le ministère du Transport, celui de l'Éducation, la Culture et la Formation, et celui de la Santé et des Services sociaux. Cinq millions seront injectés sur une base annuelle afin de maximiser les possibilités d'emploi offertes aux travailleurs du Nord. Deux millions par année, pour les trois prochaines années, seront alloués pour financer le plan d'action du développement du jeune enfant. Un montant de deux millions sera également disponible pour appuyer l'alphabétisation. Le secteur de la santé recevra un montant additionnel de 17 millions de dollars pour faire face à une demande croissante. Trente-sept unités de logement seront construites dans plusieurs communautés, tel N'Dilo et Dettah pour accommoder les personnes âgées.

Incertitude

Quant à la nouvelle taxe hôtelière de 5 pour cent, proposée par le GTNO l'an dernier, son avenir n'est pas encore précisé. Contestée par plusieurs organisations, elle ne verra peut-être pas le jour. «Si cette taxe n'est pas implantée, il nous faudra trouver d'autres solutions [pour assurer un certain financement à l'industrie du tourisme aux T.N.-O.] », a soutenu le ministre Handley.

Le gouvernement territorial prévoit que le prochain xercice apportera un léger surplus de fonctionnement évalué à 2 millions, et ce malgré une augmentation des dépenses de 34 millions.