Animal Alliance Environment Voters Party of Canada : Bonnie Dawson s’ajoute à la liste

14 avril 2011
0 Commentaire(s)

Les électeurs ténois ont désormais un choix de plus parmi les partis politiques fédéraux qu’ils pourront élire, le 2 mai, grâce à l’Animal Alliance Environment Voters Party of Canada.


Bonnie Dawson, militante pour les droits des animaux bien connue aux Territoires du Nord-Ouest, s’est ajoutée à la liste des candidats aux élections fédérales. Elle représente l’Animal Alliance Environment Voters Party of Canada, aussi connu sous le nom abrégé d’Animal Alliance/Environment Voters. La dame, résidente de Hay River, a accordé une entrevue à L’Aquilon.

« Je connais le protocole, je connais le langage »
« Je travaille à sauver les animaux depuis très longtemps, en fait, depuis que je suis enfant. […] Cela fait près de quatre ans maintenant que je travaille avec des membres de l’Assemblée législative à ce sujet, et j’ai du succès. », a partagé d’emblée la nouvelle candidate, qui rappelle être l’instigatrice des changements apportés à la Loi sur les chiens des TNO. Mme Dawson, qui a travaillé près de 12 ans au sein du gouvernement fédéral, a soutenu être très à l’aise avec le rouage de ce dernier. « Je connais le protocole, je connais le langage. »

Bonnie Dawson ajoute que c’est pour faire avancer les TNO quant à ses politiques et ses lois concernant la protection des animaux, l’environnement et la conservation de la faune qu’elle s’est lancée en politique. Elle n’hésite pas à rappeler que les TNO ont été nommés, à deux reprises, « Le meilleur endroit où maltraiter son animal » au Canada, selon l’Animal Legal Defense Fund. « Je reçois des courriels de partisans de partout dans le monde », dit-elle.

Sa plateforme électorale comprend six points importants allant de l’établissement de liens entre la violence faite aux animaux et la violence humaine, à l’étude des coûts de la pollution environnementale causée par les sables bitumineux albertains. « Je suis vraiment, vraiment passionnée et je crois fermement au parti politique que je représente », ajoute celle qui connaît ses dossiers du bout des doigts.

« Le Canada est si loin derrière, c’est pathétique et triste », dit celle qui espère que son parti attirera l’attention sur ses revendications, souvent reléguées au placard, selon la candidate. Bonnie Dawson ajoute que si elle reçoit des votes, elle sera très heureuse, mais que le principal, pour elle, est déjà obtenu : « Mon parti est représenté. »

Animal Alliance Environment Voters Party of Canada a été enregistré en tant que parti politique fédéral, en 2005. Sa fondatrice est Liz White, une politicienne et militante pour les droits des animaux. Le parti possède son siège social, à Toronto, en Ontario.