Bonne rentrée

08 septembre 2016

Est-ce que l’on commence déjà à compter les jours qu’il nous reste dès que l’on recommence l’école?

Aux TNO et ailleurs, certains élèves ont amorcé leur année en pensant à la fin des cours. C’est toute à fait louable, lorsque l’on est en 12e année comme une des élèves qui a répondu au Vox pop de cette rentrée. C’est se projeter vers l’avenir, se fixer un objectif, et savoir que seulement 184 jours d’école nous séparent de ce titre que l’on attend depuis plus de 10 ans : Diplômé.

Mais avant ça, l’automne va être long avec les mois de septembre, octobre et novembre accusant les nombres de jours d’école les plus élevés pour un mois : respectivement 21, 20, et 20. Ne vous inquiétez pas, la société va commencer à parler de l’Halloween et tout va passer rapidement.

Pour le gouvernement aussi ce sera bientôt le moment de rentrer à l’Assemblée. Dans un mois environ, le 13 octobre prochain. Ce sera le temps de voter pour les budgets d’immobilisation et donc de mettre en marche des projets d’infrastructures essentiels aux TNO. Un mois chargé pour tous les ministres qui viennent de changer de portefeuille afin d’assumer les travaux en chambre en sachant de quoi ils parlent.

Une rentrée occupée également avec les associations francophones qui vont, tour à tour, tenir leur assemblée générale annuelle. Une période pour s’impliquer, donc, s’intéresser aux résultats et aux aspirations de vos communautés culturelles, économiques, ou éducatives.

Sans oublier que cette rentrée 2016 se veut paralympique : jusqu’au 18 septembre. Beaucoup d’exploits se manifestent encore sous le rythme de Rio.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.