Chronique TNO Santé : Bon sommeil, bonne santé

21 octobre 2010
0 Commentaire(s)

Nous sommes sans ignorer le mythe populaire qui existe à propos du sommeil et qui dit que lorsque l’on dort, le corps et l’esprit sont au repos afin de récupérer. Ceci est en partie vrai car durant le sommeil, le corps et l’esprit ne sont pas tout à fait au repos mais sont plutôt dédiés à d’autres tâches dont la production des hormones de croissance pour le développement et la guérison, l’augmentation de la circulation sanguine vers les endroits à guérir ou le « classement » de nos souvenirs. Le sommeil occupe le tiers de notre vie : à 60 ans, nous avons dormi 20 ans. Pour une bonne qualité de vie, le sommeil est indispensable à notre corps pour une récupération de nos forces physiques et psychiques. Malheureusement, nos emplois du temps surchargés ou décalés, ou nos modes de vies stressants, nous font souvent considérer le sommeil comme une perte de temps. Pourtant, une privation de sommeil entraîne une dette de sommeil.  

 

Problèmes liés au manque du sommeil

Le manque de sommeil peut causer des problèmes de santé tant sur le plan psychique que physique. À court terme, on va observer des signes comme la fatigue, l’irritabilité, des erreurs d'inattention, le temps de réaction ralenti, des difficultés de concentration ou le stress accru. Ces effets immédiats influent sur les relations personnelles, le rendement scolaire ou professionnel et la capacité de jouir de la vie. Ils peuvent même augmenter le risque de blessures et d'accidents au travail ou sur la route. À long terme, l'insuffisance de sommeil augmente les risques de problèmes de santé plus graves, dont l’affaiblissement du système immunitaire, le diabète (l’organisme ne réussit pas à bien « gérer » le sucre), la dépression, l’hypertension, l’obésité, etc.

Parmi plus de 80 maladies affectant le cours du sommeil, l’insomnie est la plus fréquente. Elle affecte la vie personnelle, familiale, sociale et professionnelle de ceux qui en souffrent. Elle génère des troubles intellectuels, en particulier des troubles de la concentration et de la mémoire. Elle est la cause de plusieurs accidents de la route et des accidents de travail.

Précisons cependant que vous pouvez prévenir ces problèmes à long terme en reconnaissant les premiers signes du manque de sommeil, puis en augmentant graduellement votre nombre d'heures de sommeil jusqu'à ce que vous vous sentiez bien reposé.

 

Quelques conseils pour mieux dormir

• Observez un horaire de sommeil régulier. Essayez de vous coucher et de vous lever à peu près à la même heure tous les jours, même les fins de semaine;

•Établissez un rituel du coucher;

•Prenez le temps de vous détendre avant de vous coucher;

•Évitez les activités avant d'aller au lit qui pourraient vous contrarier;

•Évitez la caféine, l’alcool et le tabac avant d’aller vous coucher et évitez la consommation d’autres stimulants le soir;

•Un verre de lait chaud avec du miel permettrait à l’organisme de produire certaines hormones régulant le cycle du sommeil;

•Faites de votre chambre un endroit où il fait bon dormir : matelas confortable, température adéquate (16 °C à 18 °C, soit 60 °F à 65 °F). L'obscurité et le calme devraient régner.

Source : Association Sommeil et Santé : www.sommeilsante.asso.fr