Les dollars de Bill Gates à la rescousse : Bibliothèques territoriales

26 mai 2000
0 Commentaire(s)
Le ministre de la Culture, de l'Éducation et de la Formation a annoncé le 17 mai dernier que la Bill and Melinda Gates Foundation verserait plus de 323 000 $ pour brancher les bibliothèques territoriales. Cette somme n'inclut pas le don additionnel de logiciels de Microsoft Canada d'une valeur de 92 000 $.

Le don de l'homme le plus riche du monde et de son épouse permettra également la création des premières bibliothèques virtuelles dans le Nord. Les communautés de Fort McPherson, Fort Good Hope, Fort Liard, Rae-Edzo, Lutsel'ke et Tsiigehtchic auront ainsi accès à un répertoire des livres disponibles à travers les T.N.-O. et le Canada par Internet. La page web des services bibliothécaires apparaîtra à l'écran dès que les usagers se mettront à naviguer.

« Nous examinerons la possibilité de verser des fonds additionnels pour maintenir le programme de bibliothèques virtuelles d'ici la prochaine année », a indiqué Carol Erickson, la responsable des programmes de bibliothèques internationales pour la fondation. « C'est la première fois que nous donnons un appui financier à un projet de bibliothèques virtuelles. Si le modèle des T.N.-O. est une réussite, nous considérerons l'introduire dans d'autres pays ».

Mme Erickson affirme que l'idée des bibliothèques virtuelles provient du ministère et non de la fondation. Elle estime que l'idée de relier les services via Internet est intéressante, puisque seulement 9 des 32 communautés nordiques ont actuellement une bibliothèque.

Les bibliothèques seront équipées de postes de travail afin que leurs usagers puissent profiter d'Internet. Évidemment, les logiciels consisteront de la dernière version de Windows, d'Office 2000, d'Internet Explorer et Encarta 2000, tous fabriqués par Microsoft.

« La disparité entre les personnes ayant accès à Internet et ceux qui n'ont aucun accès à cette technologie diminuera grâce à l'établissement de services dans les bibliothèques », a indiqué le ministre Jake Ootes. « La réalisation de ce projet nous rapproche de la vision du plan quinquennal du ministère, soit d'offrir un meilleur accès aux résidents des T.N.-O. aux technologies de pointe », a ajouté ce dernier.

« Le financement servira à maintenir l'équipement, à procéder à l'évolution du système, à la création de logiciels permettant aux usagers de bénéficier d'un entraînement virtuel, à l'acquisition d'un laboratoire d'informatique mobile et portatif qui sera transféré à travers les T.N.-O. », a expliqué Mme Erickson. Elle affirme qu'il est bien important de permettre aux gens de s'entraîner virtuellement dans les communautés isolées advenant le cas où le réseau subirait des anomalies.

La Bill and Melinda Gates Foundation compte verser plus de 25 millions de dollars à travers le Canada, excluant le Nunavut, pour financer la navigation sur Internet à travers les bibliothèques canadiennes. Mme Erickson soutient que la création du nouveau territoire n'a pas permis aux représentants nunavutois de faire parvenir leurs idées de projet avant la date d'échéance. Toutefois, elle affirme qu'elle effectuera une tournée du Nunavut aux cours des prochaines semaines et que ces derniers pourront éventuellement bénéficier d'un sursis.