Le Canadien de Montréal : Bergevin se débarrasse de bois mort

27 novembre 2014
1 Commentaire(s)

En un peu plus d’une semaine, Marc Bergevin a changé la donne du club tant en fonction du plafond salarial que pour la composition de la brigade défensive du club.
Tout d’abord, Bergevin a transigé avec Dallas, envoyant Travis Moen pour obtenir le très vétéran défenseur Sergei Gonchar. Une dizaine de jours plus tard, il a trouvé preneur pour le joueur déchu Rene Bourque et a obtenu en retour le défenseur format géant Bryan Allen.

Le plafond salarial
Les deux nouveaux venus viennent prendre une grosse bouchée de la masse salariale du club. Gonchar a un contrat d’une valeur de 4,6 millions alors que Allen a un contrat de 3,5 millions pour un total de 8,1 millions de dollars. Il ne reste donc qu’une marge de manœuvre de 3,5 millions pour l’obtention d’un joueur de location d’ici à la date limite des transactions, en février.
Malgré tout, il s’agit d’une victoire pour Bergevin. Les contrats de Gonchar et d’Allen viennent à échéance le 1er juillet et le directeur général du Canadien aura tout le loisir pour décider s’il désire conserver l’un ou l’autre de ces joueurs. Il ne faut pas oublier aussi la possibilité qu’un des deux soit échangé à la date limite des transactions. Par contre, si Moen et Bourque étaient encore membres de l’équipe, leur contrat serait encore valide pour une autre année. Les contrats de ces deux joueurs représentaient une masse salariale totale de 5,18 millions de dollars, un montant non négligeable surtout lorsque l’on prend en considération que les deux jeunes joueurs, Galchenyuk et Gallagher, devront se faire offrir une augmentation salariale l’an prochain — probablement des contrats variant entre deux et trois millions.

La défense
À eux deux, Gonchar et Allen ajoutent 74 ans à l’âge total de l’équipe et 32 ans d’expérience. Ils amènent aussi de très vieilles jambes.
Il faut évidemment se demander si ces deux nouveaux venus viennent mêler les cartes pour les deux jeunes espoirs du Canadien, Nathan Beaulieu et Jared Tinordi. Au moment d’écrire ces lignes, les deux jouent à Hamilton.
Est-ce que l’arrivée de Gonchar et d’Allen est une indication d’un retard dans le développement de Beaulieu et de Tinordi? Après tout, Gonchar, comme Beaulieu, est un joueur de défense à caractère offensif. Et Allen, comme Tinordi, est un joueur de gros gabarit à caractère très défensif et apte à jeter les gants.
On peut certainement le penser.
Personnellement, un jeune joueur ne perd jamais vraiment son temps dans la ligue américaine. On a qu’à regarder la patience d’équipes comme Détroit qui gardent leurs joueurs recrues parfois trois ou quatre ans dans les mineures avant de les amener dans la LNH.
Par contre, comme l’équipe connaissait un très bon début de saison, cela me semblait une circonstance propice pour offrir davantage de temps de glace à ces jeunes défenseurs (Beaulieu et Tinordi) afin de s’acclimater au tempo de la LNH. Ce sera peut-être plus difficile l’an prochain si l’équipe connait un lent début de saison et que les erreurs normales de jeunes défenseurs coûtent trop cher au club. On verra.
 


Tous les commentaires (1)

Écrit par Anonyme, 27 novembre 2014, 18 h 04
Les jeunes étaient pas prêts et c'était évident.