Hockey féminin : Aucune victoire mais beaucoup de sourires

26 janvier 2012
0 Commentaire(s)
Les Fury Wrath n'ont fait aucun cadeau aux Hazards. Elles ont finalement remporté chacune des confrontations. (Photo: Virginie Bouchard)

Les Fury Wrath n'ont fait aucun cadeau aux Hazards. Elles ont finalement remporté chacune des confrontations. (Photo: Virginie Bouchard)

L’équipe féminine de hockey de Hay River a participé, les 21 et 22 janvier derniers, au tournoi Hockey Bags Invitational, à Fort Smith. Les joueuses sont revenues bredouilles mais le cœur léger.

L’équipe de hockey féminin, les Hazards de Hay River, a pris la route samedi matin très tôt pour affronter leurs adversaires, les Fury Wrath de Fort Smith. Pour certaines joueuses, c’était leur premier tournoi de hockey au sein de l’équipe. Malheureusement, les Hazards sont rentrées les mains vides, mais l’expérience leur a permis de parfaire leur jeu.
Les Fury Wrath ont affronté les Hazards Explosive pour un premier match qui s’est soldé 2-1 pour Fort Smith. Néanmoins, les joueuses de Hay River étaient satisfaites de leur premier affrontement. « C’était vraiment intense. Fort Smith a gardé la tension élevée tout au long de la partie. Elles ont fait beaucoup de bons coups. On a fait de notre mieux pour les garder hors de notre filet », commente Judy Steel, numéro 42 des Hazards. Il faut également mentionner que l’équipe de Hay River comptait plusieurs nouvelles joueuses ainsi que deux autres venues de High Level pour l’occasion. Ces ajouts ont certainement nui à quelques reprises à la qualité du jeu des Hazards.
« On doit ralentir le jeu. Ça va vite et les rondelles vont partout. On doit se calmer, faire de belles passes et cela devrait aller mieux », ajoute Ingrid Wood des Hazards Explosive. L’expérience ainsi que la cohésion d’équipe ont joué en faveur de Fort Smith durant cette rencontre. L’équipe des Fury Wrath, divisée pour le tournoi, a démontré sa force et sa puissance devant celle des Hazards, quelque peu déstabilisée. « C’est vraiment un jeu de haut niveau pour du hockey féminin. Elles font du bon travail », avoue un partisan de Fort Smith. Pour ce dernier, il n’en reste pas moins que les hommes ont beaucoup plus de vitesse et de connaissance sur la glace : « Mais quand je suis avec ma femme et ma fille, je préfère le hockey féminin », répond-il à la blague.

Une expérience enrichissante

Les femmes ont vécu une fin de semaine chargée – cinq parties en deux jours –, mais sont fières du progrès qu’elles ont accompli, autant du côté de Hay River que de Fort Smith. « J’ai vécu un tournoi fantastique. C’était une bonne occasion d’apprendre exactement comment mon équipe travaillait ensemble. Les parties étaient amusantes, intenses et épuisantes », dit Meagan Wohlberg des Fury Wrath.
Malgré l’adversité qui régnait sur la glace, les joueuses de Fort Smith ont convié les Hazards à un repas collectif, question d’échanger. Les Hazards ont pris le chemin du retour dimanche après-midi, sans les honneurs, mais avec un bagage incroyable. Elles ont encore beaucoup de travail à faire d’ici les prochains tournois et déjà mardi soir, elles reprenaient l’entraînement.
Enfin, l’événement s’est déroulé en toute cordialité, à croire que le hockey soulève moins de passion au féminin qu’au masculin.