Assemblée législative : Assermentation des députés

20 octobre 2011
0 Commentaire(s)
Robert Bouchard signe les documents qui font officiellement de lui un membre de la 17e Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest.(Photo: Maxence Jaillet)

Robert Bouchard signe les documents qui font officiellement de lui un membre de la 17e Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest.(Photo: Maxence Jaillet)

Les députés élus avaient rendez-vous à l’Assemblée législative, le lundi 17 octobre, pour y être assermentés.

Familles et proches des députés étaient invités à assister à cet événement qui marquait l’entrée officielle en poste des candidats élus aux Territoires du Nord-Ouest.
Les 19 députés élus ont chacun, à tour de rôle, prêté serment en signant les papiers officiels sous les applaudissements de la foule.
L’événement a aussi permis aux nouveaux députés de se faire connaître un peu mieux des médias et des citoyens présents lors de la journée.
Des 19 députés élus, 5 d’entre eux étaient assermentés pour la première fois. Il s’agit des deux francophones Darryl Dolynny, élu dans Range Lake et Robert Bouchard, élu dans Hay River North, ainsi qu’Alfred Moses, élu dans Inuvik Boot Lake, Michael Nadli, élu dans Deh Cho et Frederick Blake Jr., élu dans Mackenzie Delta.
Par ailleurs, Alfred Moses a été confirmé comme le député élu dans Inuvik Boot Lake après un recomptage officiel qui a eu lieu la semaine dernière. L’écart lors des premiers résultats n’était que de 5 voix entre lui et Chris Larocque, mais finalement après recomptage, les résultats sont demeurés inchangés.
Alfred Moses a remporté la circonscription avec 216 voix, contre 211 pour Chris Larocque.
« J’étais vraiment heureux quand j’ai eu la confirmation, avoue Alfred Moses. J’ai hâte d’entrer dans mes nouvelles fonctions. »

La fierté de représenter Range Lake

C’était une belle journée dans la famille de Daryl Dolynny, qui a prêté serment de servir la circonscription de Range Lake.
Le francophone propriétaire du Shoppers Drug Mart était heureux de pouvoir partager ce moment avec ses proches.
« C’est pas mal excitant pour moi et ma famille, a-t-il avoué. Ça prend plusieurs journées pour organiser et se préparer pour avoir un succès comme aujourd’hui, mais je suis très content et fier de représenter les gens de Range Lake. »
Il faut dire que les dernières semaines n’ont pas été de tout repos, puisque les nouveaux députés à l’Assemblée législative étaient en période d’orientation pour leurs nouvelles fonctions.
Ce n’est pas encore terminé et il y a une tâche importante à venir.
« Depuis les dernières semaines, on était dans l’orientation et ça continue pour les deux prochaines semaines, rappelle Daryl Dolynny. Maintenant, on se prépare pour sélectionner les membres du Cabinet et aussi le premier ministre, alors les deux prochaines semaines vont être pas mal occupées avec l’orientation. »
Le nouveau député de Range Lake croit qu’il est trop tôt pour aspirer à un poste au Cabinet, mais n’écarte pas la possibilité.
« Je ne sais pas, il est trop de tôt pour prendre une décision comme ça, il faut que je parle avec les autres députés, puis, s’il y a beaucoup d’intérêt des autres membres, ça se peut, mais à ce moment-ci, je veux seulement servir dans mon rôle de député. »

Beaucoup de changements pour Robert Bouchard

Pour ce qui est de l’autre francophone élu à l’Assemblée législative, il y a beaucoup de choses auxquelles il faut s’adapter.
Mais Robert Bouchard, élu dans Hay River North, aime beaucoup discuter avec les autres députés pour avoir des conseils.
« C’est bien, c’est l’fun qu’on puisse parler avec les nouveaux députés, dit-il. Et là on commence à travailler avec tout le monde, tous les députés, dans 10 jours. Je suis excité pour tout ça et un peu gêné parce que je suis nouveau. »
Justement, par le fait qu’il est nouveau, un poste au Cabinet semble très loin encore.
« Je suis nouveau et je sais ça, alors je vais commencer par travailler avec tout le monde. Je veux juste être un député régulier pour l’instant, on va commencer comme ça. »
Par contre, ce à quoi le député d’origine francophone tient, c’est au français. Bien qu’il parle un français brisé, de son propre aveu, il aimerait le pratiquer davantage.
« Je n’ai pas de plan spécifique pour les francophones pour le moment, explique le député de Hay River North, mais je suis francophone et je veux parler français plus dans le public et prendre les moyens pour ça. Si j’avais un plan, je voudrais pouvoir parler davantage français et que les gens parlent davantage français. »

Floyd Roland compte suivre le programme de l’Assemblée

La cérémonie s’est aussi déroulée en présence du premier ministre actuel, Floyd Roland.
Il a ainsi assisté à l’assermentation du nouveau député de la circonscription qu’il a laissée, Inuvik Boot Lake.
Interrogé sur Alfred Moses, le premier ministre sortant avait de bons mots au sujet de son successeur.
« Alfred Moses est un résident de familles d’Inuvik et est depuis très longtemps dans la région, donc il en connaît beaucoup sur la communauté et je suis certain qu’il va bien faire pour représenter les gens, comme j’ai fait lorsque j’ai été élu. Il faut mettre en place sa circonscription et faire les connexions et puis on verra comment ça va se passer à partir de là. »
Floyd Roland a aussi parlé un peu de ce qu’il espère pour le futur des Territoires du Nord-Ouest.
« Ça fait maintenant un certain nombre de mois depuis que j’ai avisé les gens des Territoires du Nord-Ouest que je ne me lancerais pas pour être réélu », explique le premier ministre. « Et d’en arriver au processus de voir de nouvelles personnes être assermentées pour la Dix-septième Assemblée était un moment agréable. Comme plusieurs personnes dans le Nord maintenant, je suis intéressé de voir comment ils travaillent et comment ils feront avancer le programme du Nord. C’est donc une belle journée pour le Nord de voir quelques nouveaux, espérons-le, députés dynamiques à l’Assemblée législative. »
Pour le moment, Floyd Roland agit toujours comme premier ministre même s’il n’est plus député pour l’Assemblée législative.
Son poste se terminera le 27 octobre lorsque la nouvelle assemblée choisira son premier ministre.