Artiste : Diane Boudreau : Art sur boîte

L'artiste Diane Boudreau peint en compagnie de son amie Lorraine Léonard, elle aussi biologiste non pratiquante, en visite du Québec.

L'artiste Diane Boudreau peint en compagnie de son amie Lorraine Léonard, elle aussi biologiste non pratiquante, en visite du Québec.

Rassemblement de libellule, renard, corbeaux, maringouin et petits fruits : tous font partie d’un paysage peint sur un transformateur au coin de la rue menant à l'Assemblée législative. Diane Boudreau est une des douze artistes sélectionnnés pour peindre douze transformateurs dans le centre de la capitale ténoise.

Artiste : Diane Boudreau
Biologiste non pratiquante
Artiste à temps plein
Gardienne de maison
 

Qu’est-ce qui t’inspire Diane?
Quand je fais de la peinture, j’utilise toujours mes notions de biologie. Ça, tu ne t’en sors pas, il y a de quoi être occupé longtemps. Je me sers de ce que je connais en biologie, combiné avec les éléments d’ici : toute la nature. En donnant des ateliers dans les communautés, on peint des poissons, des oiseaux et des petits fruits. J’ai beaucoup appris sur les oiseaux en les dessinant avec les jeunes des communautés.

As-tu un processus créatif pour t’inspirer?
Je fais beaucoup du figuratif, mais de temps en temps j’aime faire de l’abstraction pour mon plaisir personnel. J’ai fait un cours d’entomologie [étude des insectes] et ça, c’est une autre belle source d’inspiration. Le monde des insectes, c’est tout un monde. Je m’inspire aussi des expériences que je fais ici, des expéditions en canoë, par exemple. Et j’aime représenter des vues aériennes, à vol d’oiseau comme on dit.

Parle-nous un peu de cette boite.
Au départ, j’avais proposé de faire une grosse libellule qui enveloppait toute la boite. Mais en fin de compte, il y a tellement d’étiquettes de danger (KEEP AWAY, DANGER, HIGH VOLTAGE) que je ne peux pas tout couvrir [de peinture]. Alors j’ai fait une plus petite libellule, en rajoutant des oiseaux, comme je fais avec dans les ateliers avec les jeunes dans les communautés, en les intégrant dans un paysage.

Quelle a été ta relation avec la boite et justement, ses contraintes comme les étiquettes de DANGER?
Je n’ai pas besoin d’une surface parfaite. Je travaille avec les accidents. C’est mon école de pensée. Je travaille avec du recyclage, mon atelier est zéro budget, tout est trouvé, donné, ramassé.

As-tu un mot pour décrire ta jolie boite?
Toutcequej’aipratiquédepuis10ansdansmesateliers.

Située entre la 49e et la 48e rue, près de l'Hôtel Explorer.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.