Campagne de financement : Apprentissage en cadeau

23 mai 2013
0 Commentaire(s)

Pour une deuxième année consécutive, l’école francophone de Yellowknife, Allain St-Cyr, a procédé à une campagne de financement pour permettre à des jeunes de la Tanzanie d’avoir accès à des établissements scolaires.

Lors de leur retour des vacances de Noël, et ce, jusqu’au 15 avril dernier, tous les niveaux scolaires de l’école Allain St-Cyr ont pensé à des activités de collecte de fonds pouvant être amusantes pour les élèves. Ces fonds serviront à envoyer des enfants de la Tanzanie à l’école, car pour fréquenter celle-ci, il en coûte 50 $ par année par individu.
« Les classes voulant participer ont organisé une activité », a communiqué Yvonne Careen, la directrice d’Allain St-Cyr. Elle a énuméré quelques-unes de celles-ci. Par exemple, les élèves de la neuvième année ont fait un concours de tartes à la crème fouettée à lancer au visage d’un membre du personnel de l’école et l’élève ayant apporté le plus d’argent avait le droit de lancer le dessert dans la figure de « l’adulte de son choix ». Il y a aussi eu une vente de pâtisseries, une danse et une vente de signets. L’établissement scolaire a participé au projet, car la justice sociale est l’une de ses valeurs et que les jeunes étaient contents de le faire.
L’an dernier, l’école francophone a reçu la visite de Sharmala Buell, fondatrice de Hope for the future Tanzania. Mme Buell a été, dans le passé, enseignante à Yellowknife et entretient une amitié avec Carole Bachand, une ex-enseignante d’Allain St-Cyr. Par ce contact, la communauté-école a décidé d’aider ces élèves dans le besoin.
Aussi, l’école avait pris part à cette initiative et avait amassé 1 500 $ qui s’étaient transformés en 3 000 $, puisque le Club Rotary de Yellowknife avait décidé d’égaler la somme. Par ce geste, 80 enfants ont pu gagner les bancs d’école. Madame Careen a confié que cette année, l’école souhaitait répéter l’expérience et qu’elle a augmenté la somme amassée à 2 250 $. Également, le Club Rotary a ajouté 500 $ à ce montant. De plus, en 2012, ils ont fait creuser un puits et ont meublé une salle de classe en Inde. Sharmala Buell s’est ensuite déplacée en sol ténois pour parler avec les jeunes de l’école de Yellowknife et leur a montré des photos des enfants avec qui elle travaille. Madame Careen a expliqué qu’« après la présentation de Sharmala, les élèves ont décidé qu’en groupe, ils voulaient la soutenir et amasser des fonds pour son nouveau projet ».
Ainsi, dans les semaines à venir, l’école Allain St-Cyr fera parvenir le total à Madame Buell afin que les élèves ayant commencé leurs études l’an dernier puissent les poursuivre.
Yvonne Careen a tenu à remercier toutes les personnes qui ont participé à la collecte de fonds.