Amélioration de la sécurité : Aéroport de Yellowknife

09 octobre 1999
0 Commentaire(s)
La députée de l’Arctique de l’Ouest et Secrétaire d’État (Enfance et Jeunesse), Ethel Blondin-Andrew, a annoncé le 1er octobre dernier, au nom du ministre des Transports David Collenette, un financement fédéral de 230 350 $ pour un projet d’amélioration de la sécurité à l’aéroport de Yellow-knife, en vertu du Programme d’aide aux immobilisations aéroportuaires du gouvernement du Canada.

" La sécurité est la première priorité de Transports Canada ", a déclaré Mme Blondin-Andrew. " Grâce à la somme octroyée aujourd’hui, le gouvernement du Canada contribue à accroître la sécurité et à améliorer la capacité de l’aéroport de Yellowknife à effectuer ses opérations quotidiennes de manière efficace. " Le projet comprend la remise à neuf d’un véhicule utilisé pour les interventions en cas d’urgence. Cette amélioration contribuera à faire en sorte que l’aéroport de Yellowknife demeure une installation sécuritaire et efficace.

En vertu du Programme d’aide aux immobilisations aéroportuaires (PAIA), les aéroports peuvent faire une demande de financement pour des projets d’immobilisations liés à la sécurité, à la protection des biens et à la réduction des coûts d’exploitation. Pour y être admissibles, ils doivent offrir régulièrement un service passager à horaire fixe, satisfaire aux exigences d’homologation d’aéroport et ne pas être propriété du gouvernement du Canada.

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest possède et exploite l’aéroport de Yellowknife. L’aéroport de Yellowknife est une installation agréée qui offre régulièrement un service passager à horaire fixe. L’aéroport assure une liaison vitale avec les régions du Sud et fournit un lien important entre les diverses collectivités du Nord canadien. Le financement de ce projet est prévu dans le budget fédéral et s’inscrit dans le cadre financier déjà en place.