Urbanisme : ART sur boite

15 septembre 2016
Marc Lacharité (Archives L'Aquilon)

Marc Lacharité (Archives L'Aquilon)

ART sur boite
Artiste : Marc Lacharité
Artiste dans l’âme
Enseignant à temps partiel
Guitariste et percussionniste

En face du Samba K'e, les aurores boréales virevoltent à la merci des quatre saisons sur le transformateur de Marc Lacharité. Du soleil de minuit à la noirceur totale de l’hiver, on cueille au passage quelques champignons sur cette œuvre colorée.

Qu’est-ce qui t’inspire, Marc?
L’improvisation. J’improvise beaucoup quand je peins, j’aime faire des choses hyper colorées, courbées, avec beaucoup de vie. Je veux que ça bouge. Et le but, quand quelqu’un regarde une de mes toiles, c’est qu’on puisse s’imaginer le paysage à l’infini, de ce que ça aurait l’air, le monde de Marc Lacharité. Mon artiste préféré c’est Alfred Pellan, l’un des premiers à m’avoir vraiment marqué par la couleur, le vivant. Ça a commencé comme ça.

As-tu un processus créatif pour t’inspirer?
J’écoute le plus de musique possible pour me tenir à jour et, de temps en temps, je découvre des perles. Ça me tient pour le côté créatif. Il y a aussi mes émotions qui sortent sur toile. Quand j’arrête de peindre pendant une longue période et que je m’y remets, je vois en rétrospective ce à quoi je ressemblais pendant les derniers mois. Les émotions qui ressortent sont celles du moment où j’ai arrêté de peindre.

Parle-nous un peu de cette boite.

Je me suis servi des couleurs des aurores boréales comme point de départ. Après, le thème s’est dessiné : il y a eu l’été, avec la baignade, le bleu, l’eau, la chaleur, mais aussi le midnight sun, pétant d’orange. Il y a eu l’automne avec la cueillette de champignons et des personnages dans des poses parfois bien bizarres, qui démontrent qu’est-ce qu’on est prêt à faire pour aller en cueillir un en particulier. C’est un peu humoristique en même temps. Ensuite il y a eu l’hiver : hyper sombre, avec moins de personnages, comme les gens sont plus à l’intérieur, qu’ils font moins d’activités, plus du cocooning et tout ça. Et finalement le printemps, une séquence de personnages allumettes qui s’amusent dehors à l’arrivée du beau temps.

Est-ce qu’elle a communiqué avec toi, la boite?
Elle m’a plus obsédé avant de la commencer que pendant, parce que j’essayais de m’imaginer combien d’heures ça me prendrait pour la peindre. Je me demandais si j’avais assez de temps, parce que j’allais prendre l’avion dans peu de temps pour Montréal. Et j’ai complètement déstressé quand j’ai commencé.

As-tu un titre pour la décrire?
Les quatre saisons à Yellowknife.
 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.