Urbanisme : ART sur boite

01 septembre 2016
Jessica McVicker. (Crédit photo : Sandra Inniss)

Jessica McVicker. (Crédit photo : Sandra Inniss)

Artiste : Jessica McVicker
Artiste à temps plein
Propriétaire de la galerie JAMmed

Un 360 degrés vu du monument des pilotes pendant l'été. Jessica McVicker, envoûtée par cet horizon, l'a peinte entre 20 et 30 fois déjà, sous différentes saisons. On peut admirer l'une de ses versions sur un transformateur situé derrière le palais de justice de Yellowknife.

Qu'est-ce qui t'inspire Jessica?
Tout m'inspire, je ne pense pas que je ne sois pas inspirée quand je regarde quelque chose, j'ai toujours envie de faire de l'art.

As-tu un processus créatif pour t'inspirer?
J'ai un sentiment aux tripes qui me dit que je dois sortir et le faire. J'adore faire des pièces en plein air, c'est ce que je préfère. Tu crées une relation avec ce que tu peins. Tu vois les ombrages changer et au cours d'une même journée, en regardant le même sujet, que tu ne comprends pas au départ, plus tu le regardes, plus tu le saisis.

Ce processus est vraiment inspirant pour moi. Savoir que je suis à un point que je comprends vraiment ce que je vois avec tellement de profondeur. C'est comme de comprendre le monde. Et c'est vraiment beau. Juste d'essayer de comprendre le monde, c'est beau.

Je prends mes choses et je fais une aventure et j'essaie de trouver ce qui me captive. Quand je peins, ça me prend du temps avant de savoir ce que je vais faire. Je regarde plusieurs photos. Je prends des photos partout où je vais. Et je cherche quelque chose qui marcherait bien dans une composition. Ça prend beaucoup de travail.

Parle-nous un peu de cette boite.
Pour le transformateur, je voulais que ce soit joyeux. J'aime faire des choses qui représentent les saisons dans lesquelles nous sommes, que je sens sur ma peau.

Ça me fait sentir comme si je pouvais incarner l'endroit encore plus. Et la raison pour laquelle je fais des paysages, c'est parce que ça m'apporte beaucoup de paix. Je veux apporter ça aussi aux autres, la paix que je peux ressentir.

Est-ce qu'elle a communiqué avec toi, la boite?
La boîte était très chaude, elle génère toute cette énergie. Mon transformateur était juste à côté d'un autre petit transformateur, alors je m'appuyais entre les deux pour peindre, et sentais la chaleur.

Des fois, il faisait un peu plus froid et j'aimais bien ça. D'autres, il faisait plus chaud et ma peinture agissait différemment. La météo a vraiment un effet sur la manière dont la peinture réagit. En été, au soleil, ça sèche tout de suite.

As-tu un mot pour décrire ta jolie boite?
Tranquillité


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.