21 juin

28 juin 2002
0 Commentaire(s)
Journée nationale des Autochtones

Tout le monde y était

C’est sur les mots de la Gouverneure générale du Canada, Adrienne Clarkson, que les célébrations entourant la Journée nationale des Autochtones ont été lancées au parc Somba K’e le 21 juin dernier. Première canadienne, l’édifice à bureaux des ténois a été remplacé par le soleil lors de cette journée décrétée fériée depuis peu. Les travailleurs en congé ont envahi le site et plusieurs résidents des communautés se sont rassemblés dans la capitale.

La Gouverneure générale et son mari, John Ralston Saul, ont été accompagnés par le premier ministre, Stephen Kakfwi, le maire de Yellowknife, Gordon Van Tighem, et la commissaire des T.N.-O., Glenna F. Hansen. C’est à la suite de la rencontre d’anciens étudiants du pensionnat autochtone Grollier Hall d’Inuvik qu’Adrienne Clarkson a vanté les Territoires du Nord-Ouest et a sympathisé avec ceux qui ont fréquenté les écoles résidentielles, faisant ressurgir un passé douloureux.

La bonne humeur a toutefois emboîté le pas au recueillement et les files d’attente se sont vite formées autour de l’aire de restauration. Au menu, les mets traditionnels du Nord : corégone et caribou. Sous les tentes installées tout autour du site, les passants ont pu observer le travail d’artisans autochtones et non-autochtones, maniant l’aiguille, le racloir ou la polisseuse. Les joueurs de tambours dénés n’ont pas manqué l’occasion de faire vibrer l’air ambiant, entraînant les jeunes enfants dans la danse.