Chronique TNO Santé : 14 novembre : Journée mondiale du diabète

21 novembre 2013
0 Commentaire(s)

 
La Journée mondiale du diabète, organisée par la Fédération internationale du diabète (FID) et soutenue par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), est célébrée chaque année le 14 novembre, en hommage à Frederick Banting, médecin canadien, qui découvrait en 1922 avec Charles Best le rôle indispensable de l’insuline dans le traitement du diabète. À travers cet évènement, l’OMS a pour objectif de mieux faire connaître le diabète, sa prise en charge et surtout les moyens de le prévenir.

Les chiffres qui en disent long
L’OMS estime à environ 340 millions le nombre de diabétiques dans le monde et si rien n’est fait, ce nombre va doubler d’ici 2030. Le diabète aurait tué environ 3,4 millions de personnes dans le monde en 2005. De plus, on évalue à environ 600 000 le nombre de Français qui sont diabétiques, mais qui l’ignorent et il y aurait environ 760 000 diabétiques au Canada.

L’éducation et la prévention du diabète
Le thème de la Journée mondiale du diabète pour la période 2009-2013 est L'éducation et la prévention du diabète. Le diabète peut être difficile et a un impact au quotidien sur la vie de millions de personnes dans le monde et sur la vie de leur famille. Étant donné que les personnes atteintes de diabète prennent en charge 95 % de leurs soins, il est extrêmement important qu'elles reçoivent une éducation de qualité, adaptée à leurs besoins et prodiguée par des professionnels de la santé compétents. Le diabète de type 2 peut être évité dans beaucoup de cas en aidant et encourageant les personnes à risque à surveiller leur poids et faire régulièrement de l'exercice. Les principaux messages de la campagne sont :
• Connaître les risques et les signes précurseurs du diabète
• Savoir comment faire face au diabète et vers qui se tourner
• Savoir comment gérer le diabète et en prendre le contrôle

Nous pouvons faire mieux…
Si vous êtes atteint de diabète, vous êtes deux fois plus susceptible de souffrir d’une crise cardiaque ou d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Faites-vous un plan d’action qui va vous permettre de réduire vos risques et vous aider à inverser la tendance grâce à l’ABC de la prise en charge du diabète.
A – Maîtrise de l’HbA1c, une mesure de la glycémie pendant une certaine période. Objectif : 7 % ou moins.
B – Bonne maîtrise de la pression sanguine. Objectif : 130/80 mm/Hg.
C – Taux de cholestérol sains. Connaissez les taux à viser dans votre cas et collaborez avec votre équipe de soins de santé pour les atteindre.
• Cholestérol LDL : 2,0 mmol/L ou moins
• Cholestérol total/cholestérol HDL : moins de 4,0
Demandez à votre médecin quels objectifs vous conviennent le mieux. Réduisez les risques en faisant régulièrement de l’activité physique, en adoptant un plan de repas qui vous permettra de maintenir un poids santé et en ne fumant pas.
Si vous n’êtes pas atteint de diabète, la recherche a démontré qu’il est bon de surveiller sa glycémie et sa pression sanguine et d’avoir un mode de vie sain, même en l’absence de diabète. Vous contribuerez à réduire votre risque de maladie du cœur et pourriez prévenir ou repousser l’apparition du diabète de type 2.

Un grand nombre de personnes sont atteintes de diabète depuis de nombreuses années sans le savoir. Pendant ce temps, l’hyperglycémie peut causer de graves dommages. Les examens médicaux périodiques sont essentiels au diagnostic précoce.
Travaillons donc tous ensemble pour inverser la tendance!


Source
Fédération internationale du diabète (FID), http://www.idf.org/worlddiabetesday/
Association canadienne du diabète, www.diabetes.ca