Décès de l'ancien ministre Gordon Wray : Partagé entre l’Écosse et le Keewatin

25 juin 2009
0 Commentaire(s)

L’ex-député Gordon Wray s’éteint à 58 ans.

Tout jeune, il avait fait du Nord son chez-soi et c’est ici qu’il a vécu ses derniers instants. L’ex-député de l’Assemblée législative des TNO Gordon Wray est décédé le 17 juin, à Yellowknife. Il avait 58 ans.

Né en Écosse, Wray n’avait que 19 ans quand il a été embauché par la Compagnie de la Baie d’Hudson et dépêché au nord du soixantième parallèle. Il s’est vite plu dans le Nord canadien et particulièrement dans la collectivité de Baker Lake, où il fût envoyé en 1970. C’est là qu’il a rencontré celle qui allait devenir son épouse et la mère de ses 5 enfants.

À compter de 1976, il travaille dans la fonction publique territoriale et est élu député de Keewatin North (qui fait aujourd’hui partie du Nunavut) en 1983. Il conserve son siège jusqu’en 1991. Au cours de ses deux mandats à l’Assemblée législative des TNO, il a occupé une kyrielle de portefeuilles ministériels, notamment ceux des Travaux publics, du Tourisme et du Développement économique et celui des Transports.

Le premier ministre Floyd Roland a souligné le bâtisseur que fût Gordon Wray. « Gordon était un ingénieur de l’émergence du Nord et de son gouvernement, repoussant toujours les limites des conventions et faisant constamment la promotion de directions nouvelles et de pas en avant audacieux. L’esprit frondeur, coloré et fervent avec lequel il menait sa carrière et sa vie se répercutait dans sa passion de la politique et son amour sincère de notre territoire et de ses habitants », a déclaré le premier ministre.

Mais ses amis se souviendront de lui comme étant d’abord un homme du Nord qui n’a jamais oublié ses origines transatlantiques. Il était un grand fan de soccer et par-dessus tout des Rangers de Glasgow. Il adorait l’Écosse autant que le Nord et sa passion l’a poussé à investir dans ce qui est sans doute le plus écossais des établissements de restauration aux TNO. Copropriétaire du bar Black Knight Pub de Yellowknife, il n’était pas étranger à la décoration à tartans de ce bar, non plus qu’à la vaste sélection de scotchs qu’on y retrouve.

Il laisse dans le deuil sa mère, Charlotte, son épouse, Rita, et ses enfants, Cheryl-Anne, Scott, Fiona, Kirsty et Stuart.