NWT Pride : « Free to be »

30 juillet 2015
0 Commentaire(s)

Du 7 au 9 août prochain se tiendra le 4e évènement de la NWT Pride sur le site du festival Folk on the Rocks, sous le thème « Free to be ».

Encore cette année, tous sont conviés à célébrer l’égalité par le biais de spectacles et d’activités extérieurs gratuits.
Une des membres du comité organisateur et populaire chanteuse, Grey Gritt, invite les gens à se déplacer pour célébrer avec eux : « C’est une célébration d’égalité. Pourquoi ne pas célébrer les sacrifices que les gens ont fait pour obtenir l’égalité et pour qu’un jour ce soit accepté et respecté. »
Une nouvelle année, une nouvelle programmation
Pour amorcer les festivités, deux soirées de courtes scènes burlesque nommées Queerlesque seront présentées au bar After 8, le jeudi 6 et le vendredi 7 août.
En plus, le vendredi comme depuis de nombreuses années, un gâteau sera servi devant le bureau de poste de Yellowknife.
Quant à la fin de semaine, elle sera remplie de divertissements. Il y aura des ateliers sur les enjeux auxquels les gens d’orientation sexuelle différente peuvent faire face.
Pour arriver à se démarquer des éditions précédentes, la NWT Pride sera principalement axée sur une représentation musicale locale du Nord. Parmi les artistes, on retrouvera notamment The Jerry Cans, Austra, Rae Spoon, Grey Gritt et son groupe et de nombreux autres. La programmation complète se retrouve sur le nwtpride.com
 

Jeunes et acceptés
Cette année, les organisateurs de la NWT Pride souhaitent voir plus de jeunes de moins de 19 ans lors des festivités. Ils désirent que cela deviennent un moment pour eux de voir qu'il y a des gens qui sont là pour les aider s’ils ont des questions quant à leur orientation sexuelle. Ils misent sur le fait que les jeunes ne sont pas seuls et qu’ils peuvent s’identifier et socialiser avec d’autres personnes qui sont déjà passées par là.
« Pour nous c’est tellement important que les jeunes sachent qu’il y a une place pour eux. Que nous sommes visibles et qu’ils se disent : je me sens comme cette personne-là, je ressemble à cette personne-là. », ajoute Grey Gritt.
Collaboration avec l’AFCY
Le directeur de l’Association franco-culturelle par intérim, Étienne Croteau, a annoncé en juin dernier la venue de l’artiste ontarienne Tricia Foster pour l’événement, en collaboration avec l’AFCY. « Nous sommes très fiers d’accueillir Tricia Foster pour cette première année. »
Monsieur Croteau souhaite que ce ne soit pas la dernière collaboration avec la NWT Pride.
À la question de savoir si une telle collaboration a raison d’être, Grey Gritt répond : « Je pense que oui parce qu’on veut toujours avoir la représentation des gens d’ici (Dénés, Inuits, etc.). On veut inviter tout le monde à participer. C’est important que la francophonie soit là, c’est toujours important d’avoir le plus de langues, de cultures possible. »
En terminant, Grey Gritt laisse savoir que la NWT Pride aimerait voir des gens d’autres communautés participer : « On garde toujours des sièges ouverts pour qu’il y ait une représentation d’ailleurs. C’est la NWT Pride et non Yellowknife Pride, on s’intéresse à tous les gens. »