Service aérien : Canadian North ne desservira plus Hay River

01 octobre 2009
0 Commentaire(s)

La compagnie aérienne Canadian North a annoncé, la semaine dernière, qu’elle n’offrira plus des départs de Hay River à compter du 25 octobre prochain.

 

La compétition féroce entre les compagnies aériennes des Territoires du Nord-Ouest aura eu raison des vols aériens à Hay River. La présidente de la compagnie Canadian North, Tracy Medve, explique : « L’économie difficile nous oblige à réduire nos services, le nombre de sièges offerts par les compagnies aériennes est nettement plus élevé que la demande. » Cette situation a donc amené Canadian North a coupé dans leurs services. « Notre mandat est de servir le territoire et c’est ce que nous faisons, mais nous devons aussi gérer notre entreprise. Présentement, l’écart entre l’offre et la demande est tel qu’il est impensable que nous puissions poursuivre toutes nos activités », annonce avec regret Mme Medve. Selon elle, quatre compagnies aériennes pour desservir une même clientèle est énorme. « Il est devenu impensable pour la compagnie de poursuivre son service et d’arriver à ce que ce soit profitable », regrette-t-elle.

 

Cette décision apporte la perte de cinq emplois à Hay River, deux postes à temps plein et trois à temps partiel seront coupés. Hay River n’est pas la seule municipalité touchée par cet ajustement, dès le 10 octobre, les vols entre Calgary et Edmonton seront aussi rayés de la carte. De plus, une réduction des vols entre Yellowknife et Edmonton sera aussi effective dès le 25 octobre. Au total, 2 emplois seront aussi perdus à ces endroits. « L’industrie pétrolière est très touchée par la crise économique, par ce fait, nous aussi, c’est pourquoi aller à Calgary est devenu très difficile pour nous », ajoute-t-elle.

 

« Nous sommes très optimistes à propos du futur dans le Nord, avant la crise économique notre compagnie était prospère », partage Mme Medve qui ne croit pas que tout soit perdu. Ces récentes décisions ne signifient pas, selon elle, que son entreprise est dans une situation dramatique. Cette dernière doit cependant procéder à d’importants ajustements si elle veut demeurer dans la compétition.

 

Le conseiller municipal à Hay River, Kevin Wallington, se dit très déçu par cette perte de service dans la ville. M.Wallington rajoute : « J’espère qu’une autre compagnie va vouloir prendre le relais et offrir à son tour ce service. » Le conseiller municipal dit trouver cette situation très fâcheuse et il souhaiterait que les gens de Hay River aient droit à leur propre opportunité de voyager à faible coût vers le Sud.

 

L’entreprise Canadian North, qui servait Hay River depuis 1998, invite aussi les gens à les contacter s’ils avaient déjà fait une réservation pour une date postérieure au 25 octobre. Tracy Medve assure que des arrangements seront faits avec les clients afin de réduire les impacts négatifs qu’apporte déjà une telle décision à sa clientèle. Mme Medve incite aussi les clients ayant des questions à ne pas hésiter à contacter la compagnie.